Madeleines sans gluten, pour un apéro original

Voici une petite recette de madeleines sans gluten, version salée pour étonner vos amis lors d’un apéro sans gluten ou d’un pique-nique avec les enfants. Il faudra, peut-être, adapter le parfum de la madeleine sans gluten !

Quand on mange sans gluten et sans lactose, c’est toujours compliqué de se faire inviter chez des amis. Ils ne savent pas toujours quoi faire à manger pour vous faire plaisir et respecter votre santé. Un clin d’œil : donnez-leur l’adresse du blog Ma Cuisine a du sens ! Ils trouveront de quoi régaler vos papilles avec des recettes simples, gourmandes et bonnes pour votre santé ! Comme ces madeleines sans gluten à l’indienne.

De mon côté, je n’ai « presque » plus de gênes lorsque je suis invitée chez des amis. Dernièrement, j’étais invitée à l’anniversaire d’un voisin. L’ambiance se voulait décontractée et la maîtresse de maison avait prévu un buffet dînatoire : pizza, quiche, chips, charcuterie, pain, taboulé, sangria, punch, vin et champagne. Heu, oui. Pour un sans gluten et sans lactose (ajouter sans sucre et sans pomme de terre), c’est juste l’horreur !

Madeleines sans gluten

Apéro chez des amis, version tapas avec pain et charcuterie

Qu’à cela ne tienne, je l’ai contacté. Nous avons discuté du menu du soir :

  • Elle : « Désolée, je n’ai rien fait pour toi. Peut-être tu pourras manger un peu de charcuterie ? »
  • Moi : « Ne t’inquiète pas. J’avais pensé faire un taboulé sans gluten avec les herbes et salades du jardin et des madeleines sans gluten à l’indienne. Cela te va ? »
  • Elle : « Oui, super, comme tu veux. Je te laisse faire. C’est un buffet et chacun mangera ce qu’il veut. Et puis, c’est décontracté. »

Et bien, je suis arrivée avec mes madeleines sans gluten à l’indienne que j’ai mis sur la table au milieu des quiches, pizzas et chips. Puis, j’ai sorti mon taboulé sans gluten en deuxième partie de soirée, à côté du taboulé de la maîtresse de maison et des plateaux de charcuterie. Tout a été mangé par les invités (bien une cinquantaine) et par moi, bien évidemment. Au moment de partir, je récupère mes plats et une personne me demande : « C’est vous qui avez fait les madeleines ? Elles étaient délicieuses. » Et une autre : « Ah, c’est vous qui avez fait le taboulé, c’est une très bonne idée de mettre des raisins secs dedans. Et la menthe ! C’était excellent. Moi, je n’ai pas trop l’habitude de la menthe dans les plats, mais là, j’ai beaucoup aimé ».

Ensuite, j’ai expliqué que je cuisinais sans gluten et sans lactose. Les personnes étaient étonnées car elles s’étaient juste régalées avec les madeleines sans gluten à l’indienne et le taboulé à la semoule de couscous de riz. Aucune différence. Pas de goût bizarre. Elles n’avaient vu aucune différence. Les plats étaient juste délicieux.

Alors, quand vous êtes invités chez des amis et qu’ils savent que vous avez une alimentation « spéciale » mais n’ont pas les possibilités, capacités, temps, envies, etc… de réaliser des petits plats pour vous, ne vous gênez plus ! Amener 2 ou 3 petites choses faciles à partager et bons pour votre santé. Je crois que le plus difficile pour les personnes qui nous invitent, c’est de cuisiner pour l’apéritif et les desserts. En entrée, il y a toujours les salades composées de légumes. Pour le plat, un poisson, une viande avec des légumes et du riz (bon, si c’est pasta ou pizza party, on évite !). Et en dessert, cela se complique quand vous êtes comme moi : sans gluten, sans lactose et sans sucre ! Alors, voici quelques idées :

Petite astuce. Avec mes amis, je leur propose le plus souvent de réaliser le dessert. Je suis sûre de pouvoir manger jusqu’au bout du repas avec eux. Et les amis sont soulagés de ne pas se creuser la tête pour le dessert sans gluten, sans lactose et sans sucre !

Comment m’est venue l’idée de faire des madeleines sans gluten, version salée ?

Et bien, je vous raconte… La veille au soir, je n’avais pas envie de cuisiner (et oui, cela m’arrive aussi !). Alors, j’ai toujours 2 ou 3 petites astuces dans mes placards. L’une d’entre elles s’appelle Beendhi. C’est une marque de préparation de plats gourmands, bio, prêts en 20 minutes et d’inspiration indienne (depuis peu, ils viennent de s’ouvrir sur d’autres cultures, je vous laisse découvrir leur boutique en ligne, mais vous pouvez les trouver dans les Biocoop).

J’ai toujours 1 ou 2 paquets dans le placard pour les moments de perte d’inspiration culinaire… Donc, j’avais « cuisiné » des lentilles corail aux épinards façon Cachemire. J’ouvre le paquet, je verse les épices dans une casserole avec un peu d’huile, je patiente 2 minutes en « touillant ». Puis, je verse les lentilles et les épinards. J’ajoute 600 à 700 ml d’eau. A feu doux, à couvert pendant 20 minutes. Pour mes grands gourmands, je fais du riz basmati. Et hop, 20 minutes après, on mange et je n’ai fait qu’ouvrir des paquets et verser dans une casserole. Parfois, c’est top, je l’avoue !

Ce soir-là, nous n’avions pas spécialement faim. Et chose étrange à la maison, il restait la moitié (environ) des lentilles corail aux épinards, à la mode Cachemire. Une petite idée à germer dans ma tête pour préparer mon repas du lendemain soir, pour l’anniversaire du voisin. Une fois, j’avais cuisiné avec les restes de lentilles corail à la noix de coco façon Pondichéry de chez Beendhi, des steaks végétaux. J’avais ajouté des fanes de radis émincées et blanchies dans l’eau bouillante 2 ou 3 minutes. Avec ma petite puce, nous nous étions régalées. J’ai commencé à me dire que je pourrais faire un gâteau de légumes coupé en petits cubes. Puis, j’avais envie d’innover. Comme quoi, cela fait parfois du bien de se mettre en off en cuisine pour retrouver l’inspiration le lendemain !

Et pourquoi pas des chouquettes ? Et puis, en ouvrant les placards, je suis tombée sur les moules à madeleines. Oui, je pourrais tenter une recette de madeleines sans gluten, version indienne, en me servant des restes de lentilles corail aux épinards. Test réussi et approuvé par la famille et les invités, alors, je vous la partage sans plus tarder…

Les madeleines sans gluten à l’indienne

Madeleines sans gluten

Madeleines sans gluten, à l’indienne

Ces madeleines sans gluten à l’indienne sont aussi excellentes lors d’un pique-nique. Faciles à emporter, vous pouvez aussi les imaginer avec des dés de jambon, un reste de ratatouille, des épinards ou des blettes pour faire manger des légumes à vos bambins (j’ai aussi pour vous la recette de la crêpe sans gluten et sans lactose, fourrée aux épinards pour vos petits bouts de chou). Les restes de votre frigo peuvent faire une belle entrée en matière pour votre imagination. Un jour, je vous en dirais plus sur le recyclage de mes restes… en cuisine.

Préparation : 15 minutes
Cuisson : 20 minutes

Ingrédients pour 20 grosses madeleines sans gluten
80 g de farine de riz demi-complète
½ càc de bicarbonate de soude
2 càc de jus de citron
2 œufs
5 cl d’huile d’olive
Sel, poivre
Et le reste de lentilles à l’indienne, ou d’une ratatouille…

Séparer les jaunes des blancs d’œufs. Et monter en neige les blancs d’œufs.

Dans un saladier, mettre la farine avec le bicarbonate. Ajouter les jaunes d’œuf, l’huile et le citron. Mélanger. La préparation mousse un peu avec l’action du bicarbonate et du jus du citron. C’est normal. Ajouter les blancs d’œufs délicatement, avec une cuillère en bois. Mélanger de bas en haut pour ne pas trop casser les blancs dans votre préparation. Saler et poivrer. Ajouter le reste de lentilles à l’indienne, ou de ratatouille ou des dés de jambon. Attention ! la préparation à l’indienne est épicée. Alors, doucement sur le poivre du moulin !

Mettre au frais 10 à 15 minutes.

Allumer votre four à 200°C. Verser la pâte dans des moules à madeleine. Mettre au four 10 minutes à 200°C puis 10 minutes à 180°C. Sortir du four et laisser refroidir un peu avant de démouler.

Conseil culinaire

L’association bicarbonate de soude + jus de citron va avoir le même effet que l’action de la levure chimique. Moi, je suis intolérante à la levure (en fait, à tout ce qui fermente). J’utilise cette astuce, malgré le désagrément qu’elle peut causer à ma digestion, pour avoir une action levante sur certaines de mes préparations, comme ici, sur les madeleines sans gluten. Et pour avoir une sensation assez aérienne en bouche, je monte en neige mes blancs d’œufs.

Pour ceux qui peuvent utiliser la levure, je vous propose d’ajouter un peu de levure à la place du bicarbonate de soude et jus de citron. Par contre, je ne saurais vous dire combien il en faut. Ma grand-mère utilisait la fameuse levure au paquet rose. Je pense que dans la recette des madeleines sans gluten, ½ paquet suffirait. Attention, certaines levures comportent du gluten ou de l’amidon de maïs. Bien vérifier la composition sur les paquets.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Aucune réponse A "Madeleines sans gluten, pour un apéro original"

    Commenter

    Votre adresse mail ne sera pas publiée

    gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten

    7 astuces pour gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten, sans lactose

    Demandez et vous recevrez gratuitement le dernier ebook d'Arielle : 7 astuces pour gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten et sans lactose. Vous avez qu'à laisser votre prénom, votre email et je vous ferais parvenir votre ebook.

    Merci. Surveillez bien votre boîte mail !!