Recettes détox : le grand retour du ménage de printemps avec le pissenlit

Avec le retour du printemps, les arbres fleurissent, les petites fleurs tapissent les champs, les oiseaux chantent et les papillons et autres insectes s’amusent à butiner de fleur en fleur. C’est aussi la saison pour nos corps de puiser dans cette nouvelle énergie. C’est le moment pour se concocter des petites recettes détox, afin d’éliminer les surplus de l’hiver. C’est comme un grand ménage de printemps pour nos corps !

Nos anciens en avaient conscience. Le printemps est propice à un grand ménage de printemps dans la maison : on lave, on secoue, on change, on répare… tout y passe, du sol au plafond. C’est aussi le moment de jardiner : on fait le point dans les graines, on achète des plants, on fait réparer les outils, on bêche (ou pas), on prépare les semis, on met en terre les premiers plants de pommes de terre, de fèves, de fraisiers. Mais c’est aussi le moment idéal pour détoxifier son corps. Après les plats très doudou de l’hiver, notre foie a besoin d’une cure détox pour se remplir d’une énergie positive. Et quoi de mieux qu’une petite plante sauvage qui se trouve partout, dans les jardins et dans les champs. Je vous livre tout (ou presque) sur les bienfaits du pissenlit et le secret de mes recettes détox et gourmandes.

A la sortie de l’hiver, j’avais l’habitude de voir mes grands-mères en pleine activité. Nous étions en mars. Et le grand ménage de printemps commençait. Tout y passait dans la maison : lessivage à grandes eaux, menus travaux de réparation et de mise en beauté pour accueillir les chaudes nuits d’été. Les grands-pères, quant à eux, s’occupaient du jardin, du poulailler et des clapiers. Les poules, canards et lapins avaient, eux aussi, droit à leur ménage et lessivage ! En même temps, au menu de ses journées intenses, en plus d’un bon ragoût qui mijotait tout seul sur le poêle à bois pendant que tout le monde s’activait (j’en parle dans mon ebook gratuit sur Comment gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten), il y avait de la salade de pissenlit (ramassée par Papy), avec des œufs durs et quelques petits lardons.

Voilà donc une jolie histoire, enfouie dans ma mémoire et qui fait sens aujourd’hui. Notre monde moderne a tendance à oublier des principes fondamentaux pour nous, êtres humains (j’irai même plus loin, êtres vivants). Et pourtant, principes très simples.

Energie du printemps recettes détox

Pâquerettes au printemps dans les champs bretons

En effet, le printemps est synonyme de renouveau. Les énergies de la nature se remettent en circulation. La sève reprend le chemin du ciel. Les fleurs apparaissent çà et là, de plus en plus nombreuses, au fur et à mesure que le temps se réchauffe. Les oiseaux piaillent toute la journée. On entend le vol des insectes lors de belles journées ensoleillées. La vie reprend DU rythme.

Pourtant, le printemps est aussi une phase de transition, souvent bien inconfortable pour nos organismes. D’après la médecine chinoise, lors du printemps, le foie et la vésicule biliaire se rechargent en énergie pour toute l’année à venir.

D’où l’importance d’apporter les bons nutriments à notre foie. Et voilà pourquoi, au printemps, on vous parle invariablement de comment détoxifier son foie, de cure détox du foie, de régime détox, d’aliments détoxifiants, de jus détox, de jeûne détox, voire même, des idées de recettes détox. Moi, je vais vous parler d’une petite plante sauvage, que vous pouvez aller ramasser lors d’une balade en famille et parfaite pour détoxifier son corps : le pissenlit.

Le pissenlit pour des recettes détox

Pissenlit

Les bienfaits du pissenlit.

Le pissenlit, de son petit nom latin Taraxacum officinale (ou dent de lion à cause de ses feuilles crantées), est de la famille des Asteraceae. Plante vivace, les feuilles s’étalent en une jolie corole vert foncé sur les sols et sa racine peut descendre jusqu’à 50 cm. Mais, on la reconnaît surtout à sa fleur, d’un jaune soleil qui enchante les prairies. Elle finit sa course dans le ciel en jolis petits parachutes d’une pure finesse, sur lesquels nous adorions souffler quand nous étions gamins. J’ai souvenir aussi de cette amertume quand on souhaitait faire un joli bouquet pour sa maman. Couper une fleur de pissenlit et nos doigts collaient, noircissaient et avaient un goût extrêmement amer. Il valait mieux voir nos chères fleurs de pissenlit dans les champs plutôt que sur nos doigts 😉

Pissenlits pour recettes détox

Une fois la fleur passée, elle se transforme en petits parachutes qui s’envolent au vent

Si vous saviez les petits trésors que recèlent cette mauvaise herbe ? Vous ne la regarderez plus de la même façon. Vous en feriez même pousser dans votre jardin ! Aujourd’hui, certains semenciers comme Biau Germe proposent des graines de pissenlit. Imaginez. 10 000 graines dans un 1 gramme.

Riche en vitamine A, en vitamines B6 et B9, et en vitamine C, elle renforce notre système immunitaire. Elle aide notre organisme à lutter contre bactéries et virus. Riche en fer et potassium, elle agit sur l’équilibre du système nerveux et nous aide à sortir de notre fatigue hivernale (vous comprenez pourquoi nos anciens avaient au menu de la salade de pissenlit !). Mais ce n’est pas tout ! Antioxydant, anti-inflammatoire et diurétique, le pissenlit aide notre organisme à se débarrasser des toxines. Et ce qui nous intéresse ici, c’est un dépuratif naturel de nos fonctions intestinales. A la fois cholérétique (c’est-à-dire qu’elle stimule la production de bile par la vésicule biliaire) et cholagogue (substance permettant d’évacuer la bile vers les intestins, pour être digérée), elle intervient à la fois sur la vésicule biliaire et sur le foie. C’est notre grand ménage de printemps ! Et elle permet une détoxification de notre corps (et allège notre esprit).

Maintenant, parlons recettes détox à base de pissenlit.

Dans l’idéal, pour un effet détoxifiant, nous devons consommer notre pissenlit cru. Je vous propose une recette de salade de pissenlits. Ne prendre que les jeunes feuilles d’un beau vert tendre. Elles sont légèrement moins amères. Leur effet est tout aussi concluant. Moi, je les mélange avec d’autres salades comme de la mâche (bientôt la fin, profitons de sa douceur), des jeunes pousses type mesclun. Une belle vinaigrette avec huile d’olive, huile de colza et vinaigre balsamique blanc*, Mmmmm. Même ma cadette s’est pris au jeu des papilles qui chantent.

Ensuite, je vous propose une recette gourmande : petits clafoutis aux feuilles de pissenlit et son coulis de tomates aux olives. Une création moelleuse et pleines de saveurs.

Enfin, une nouveauté pour moi (c’est un test) : des câpres de boutons de fleur de pissenlit. La dégustation se fera cet été, à l’apéro, pour étonner famille et amis. Nous avions dégusté ces boutons de fleur de pissenlit lors d’une sortie botanique, c’était juste un régal.

Salade de pissenlit recette détox

Mélange de pissenlits, mesclun, mâches et persil / ciboulette pour une salade détox du foie

Duo de salade sauvage, salade d’hiver, spécial détox du foie

La recette détox du foie par excellence !

Préparation : 10 minutes + le temps d’une balade
Cuisson : Aucune

Ingrédients pour 4 personnes
2 belles poignées de feuilles de pissenlit
4 belles poignées de salade (mesclun, mâche, laitue, batavia)
Ciboulette
Persil
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
2 cuillères à soupe d’huile de colza
2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique blanc*

Profiter d’une promenade au printemps, dans un endroit sans pollution, où les champs ne sont pas traités, pour aller ramasser les jeunes pousses de pissenlit. Moi, je ne prends que quelques feuilles par pied, les plus tendres. C’est plus long au ramassage, mais moins fastidieux arrivé à la maison pour nettoyer. Et je permets à la plante de refaire des feuilles et surtout, de fleurir ! En plus, j’avoue que le champ est à côté de la maison. Donc, le garde-manger est à quelques pas. Je profite des bienfaits du pissenlit ramassé 1 à 2 heures avant notre repas.

Une fois vos salades bien nettoyées, mettre dans un saladier. Hacher la ciboulette et le persil. Préparer la vinaigrette. Mélanger le tout (on fatigue la salade !). Et servir.

Conseil culinaire

On peut ajouter des œufs mollets ou des œufs durs avec quelques lardons. Pour notre repas, j’avais préparé des œufs à la coque. Le parfait équilibre : simple et savoureux.
Et que diriez-vous de fines tranches de truites fumées ?
Ou des petits toasts de tartare d’algues ?
Et pour ceux qui peuvent, des toasts de chèvre frais, des petits dés de mozzarella ou de feta. Bon, d’accord, moi aussi, je ne peux pas. C’est juste une suggestion pour votre famille (si eux, ils peuvent) ou vos invités.

*Pourquoi du vinaigre balsamique blanc ? Parce que le vinaigre balsamique « classique » (celui qui est rouge et qui a un sublime goût de caramel que l’on retrouve parfois sur les assiettes des restaurant) a pleins d’additifs dont le sucre. Car le vrai vinaigre balsamique est horriblement cher et ne se trouve que dans les épiceries fines. Et moi, je suis intolérante au sucre. Alors que le vinaigre balsamique blanc n’a pas d’ajout. Et je le trouve en magasin bio.

Recette détox à base de pissenlit clafoutis aux pissenlits

Clafoutis sans gluten sans lactose aux pissenlits pour une recette gourmande

Clafoutis de feuilles de pissenlit au coulis de tomates aux olives

Voilà une recette gourmande avec des pissenlits. Les pissenlits cuits n’ont pas les mêmes propriétés que les pissenlits crus. Ne comptez pas en mangeant ces petits clafoutis une détox de votre foie. Par contre, un moment gourmand avec la satisfaction de manger un petit morceau de nature.

Préparation : 20 minutes + le temps d’une balade
Cuisson : 20 minutes + 30 minutes

Ingrédients pour le coulis de tomate
1 bocal de coulis de tomate bio
1 oignon
1 branche de thym
Quelques feuilles d’origan séchées
1 feuille de laurier
Sel, poivre
1 cuillère à café de miel
1 cuillère à café de vinaigre de balsamique blanc
Quelques olives noires

Ingrédients pour 6 petits clafoutis sans gluten sans lactose
40 g de farine de riz
40 g de farine de pois chiche
1 œuf
2 cuillères à soupe de lait de coco
1 cuillère à soupe de crème de coco
6/8 cuillères à soupe d’eau
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 oignon
2 belles poignées de feuilles de pissenlits bien tendres
1 gousse d’ail ou un ail nouveau (type cébette)
Sel, poivre

Dans un premier temps, préparer votre coulis. Comme cela, en compotant à feu doux, vous préparerez vos clafoutis. Et votre sauce tomate exaltera de magnifiques parfums de garrigues légèrement sucrés.

Dans une casserole à fond épais, mettre à chauffer un peu d’huile d’olive. Mettre à dorer l’oignon. Ajouter le miel. Dès qu’il commence à caraméliser très légèrement, ajouter (déglacer) au vinaigre balsamique blanc et ajouter le coulis de tomate. Saler, poivrer. Ajouter les aromates : thym, origan, laurier et pour finir, les olives noires. Laisser compoter à feu très très doux le temps de préparer et cuire les clafoutis.

Pour les clafoutis de pissenlit sans gluten sans lactose

Dans une poêle, faire dorer l’oignon émincé et l’ail. Ajouter les pissenlits. Laisser fondre. Ajouter une cuillère de crème de coco. Eteindre le feu et réserver, le temps de préparer la pâte à clafoutis.

Dans un saladier, mélanger les farines, ajouter une ou deux pincées de fleur de sel, 2 ou 3 tours de moulin de poivre. Ajouter l’œuf, le lait de coco et l’huile. Bien mélanger au fouet. Ajouter l’eau petit à petit afin d’obtenir une pâte à crêpe un peu épaisse.

Mélanger avec les pissenlits. Mettre dans des ramequins, ou moules à financiers ou dans un plat à tarte. Enfourner à four chaud 200°C, 20 minutes.

Pour servir, dresser dans une assiette les petits clafoutis de pissenlit, ajouter le coulis de tomate et déguster avec une belle salade.

Recette détox avec ces câpres de boutons de fleur de pissenlit

Bocaux de câpres de boutons de fleur de pissenlit au vinaigre de cidre

Câpres de boutons de fleur de pissenlit

Pour moi, c’est une recette test et ce sera une belle découverte cet été, lors de l’ouverture des bocaux.

Préparation : 10 minutes + 30 à 45 minutes (pour nettoyer les boutons et enlever les corolles si besoin)
Cuisson : 5 minutes

Ingrédients pour 2 petits pots
350 à 400 boutons de fleur de pissenlit
Vinaigre de cidre
Quelques feuilles de sauge
1 brin de romarin

Lors d’une balade, ramasser les boutons de fleur de pissenlit, avec les enfants, cela peut être sympa. Moi, mes filles sont grandes maintenant. Pour moi, c’est comme un moment de méditation, de calme intérieur. Ne prenez que les boutons qui sont proches de la corolle de feuilles. Attention, vos doigts seront tous noirs. Un peu de savon noir et une brosse à ongles sera nécessaire.

recettes détox bouton de fleur de pissenlit

Le bouton de fleur de pissenlit au centre de la corolle de pissenlit

 

Recette détox avec ces boutons de fleur de pissenlit au vinaigre de cidre

Les boutons de fleur de pissenlit

Nettoyer les boutons en les passant rapidement sous l’eau fraîche. Enlever si besoin les petites feuilles (c’est ce qui vous prendra le plus de temps. Profitez de papoter avec une amie, votre chéri ou vos enfants).

Bien tasser les boutons dans les 2 petits bocaux, avec dans l’un le brin de romarin, dans l’autre les 3 ou 4 feuilles de sauge. Dans une petite casserole, faire chauffer le vinaigre de cidre. Au moment de l’ébullition, le verser dans les pots. Fermer et les laisser refroidir la tête en bas. Les laisser reposer 3 mois avant de déguster.

Conseil culinaire

C’est aussi pour moi un test. J’avais dégusté ces petits boutons lors d’une balade botanique à l’automne dernier. Notre guide les avait préparés avec du vinaigre et du sucre, lors de 2 cuissons différentes, un peu comme des pickles. Ne pouvant pas manger de sucre, bien que ce fût super bon au goût, j’ai opté pour une autre façon de les cuisiner : la recette des câpres au vinaigre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Aucune réponse A "Recettes détox : le grand retour du ménage de printemps avec le pissenlit"

    Commenter

    Votre adresse mail ne sera pas publiée

    gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten

    7 astuces pour gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten, sans lactose

    Demandez et vous recevrez gratuitement le dernier ebook d'Arielle : 7 astuces pour gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten et sans lactose. Vous avez qu'à laisser votre prénom, votre email et je vous ferais parvenir votre ebook.

    Merci. Surveillez bien votre boîte mail !!