Suite du nouvel An chinois 2015 revisité par ma cuisine a du sens. Ce soir, wok au bœuf aux épices et chou chinois

L’avantage avec la cuisine asiatique, c’est qu’elle se prête au jeu du sans gluten et sans lactose. Sauf qu’aujourd’hui, dans de nombreux restaurants, les plats sont préparés avec du glutamate, très controversé dans le monde de la diététique. Et pour cause, il aurait la capacité de détruire les neurones du cerveau de façon très rapide… En tout cas, il nous reste en général sur l’estomac, qui rendent très lourds des plats qui devraient être digestes. Alors, je ...