Bortsch, ma soupe de betterave rouge passion pour une Saint-Valentin très doudou

La suite de mon menu sans gluten et sans lactose pour une Saint-Valentin placée sous le signe du cocooning. Avec la betterave, rouge passion, je m’inspire des saveurs russes pour préparer un bortsch.

Avec ce froid, j’ai envie de vous proposer un plat très doudou. La découverte du goût des betteraves crues m’a donné envie d’aller plus loin dans mes investigations sur ce légume-racine, offrant sa belle couleur rouge pourpre durant tout l’hiver. J’avais souvenir de la recette d’un de mes chefs préférés, Michel Piet (chef au Mondrian) et son bortsch qu’il avait réalisé pour la Fête de la Gastronomie sur les marchés lyonnais. Recette que j’ai adaptée aux ingrédients de mon frigo et de mes placards, je vous livre ma recette de bortsch (il y en a autant que de poupées russes !), sans gluten, sans lactose et sans pomme de terre (car je suis intolérante à la pomme de terre !).

Retrouvez aussi ma salade de betterave crue aux clémentines et grenade pour le plein d’énergie. Et pour le dessert sans gluten sans lactose, un duo de tartelettes à la crème de framboise et sa verrine de crumble coco-framboise.

Préparation : 20 minutes
Cuisson : 1 heure

Ingrédients
2 betteraves crues
¼ de chou vert ou chou chinois
2 carottes
Quelques tomates confites
1 oignon
2 clous de girofle
¼ de cuillère à café de cardamone en poudre
1 feuille de laurier
Une branche de sarriette
Une tranche de lard fumé coupée en lamelles (ou lardons)
1 litre d’eau ou de bouillon de volaille

Si vous n’avez pas de betterave crue, vous pouvez faire cette recette avec des betteraves cuites. Le temps de cuisson sera nettement diminué (le temps que le chou soit cuit !).

Éplucher les légumes (attention, la betterave tâche !). Les couper en dés. Émincer le chou. Dans une grande casserole ou faitout, faire revenir les lamelles de lard fumé. Ajouter les oignons, les carottes, les betteraves, le chou et les tomates confites. Assaisonner avec les épices : clou de girofle et cardamone, les herbes aromatiques : laurier, sarriette. Ajouter l’eau ou le bouillon. Saler, poivrer. Et faire mijoter à tous petits bouillons une heure (et elle est encore plus délicieuse réchauffée !). Servir bien chaud.

Conseil culinaire

Ce bortsch est délicieux réchauffé. Si vous craignez le chou, faites-le blanchir au préalable. Dans une casserole, mettre le chou lavé et émincé dans un grand volume d’eau froide et une cuillère à café de bicarbonate. Porter à ébullition quelques minutes. Rincer avant de l’ajouter au bortsch. La sarriette va aussi lui permettre d’être mieux assimiler par nos intestins parfois fragiles.

Il en reste ! Mixer la soupe, ajouter un peu de crème de riz et de la menthe. Autre saveur, autre douceur.

Aucune réponse A "Bortsch, ma soupe de betterave rouge passion pour une Saint-Valentin très doudou"

    Commenter

    Votre adresse mail ne sera pas publiée

    gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten

    7 astuces pour gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten, sans lactose

    Demandez et vous recevrez gratuitement le dernier ebook d'Arielle : 7 astuces pour gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten et sans lactose. Vous avez qu'à laisser votre prénom, votre email et je vous ferais parvenir votre ebook.

    Merci. Surveillez bien votre boîte mail !!