Découvrir les pâtes sans gluten

Intolérants au gluten, peut-on encore manger des pâtes ?

Oui ! Bien sûr, je parle de pâtes sans gluten (et plutôt sans maïs pour moi, car je suis intolérante au maïs et pas fan des OGM !). Depuis quelques années, les fabricants de pâtes sans gluten ont fait d’énormes progrès dans la réalisation de pâtes sèches sans gluten. Je me souviendrais toujours de mon premier gratin de pâtes : beurk, c’était une catastrophe. Il était immangeable. Alors, j’avais laissé tomber les pâtes sans gluten. J’avais opté pour les pâtes chinoises au riz et à la patate douce, bien meilleures pour mes papilles comme dans le bo bum de canard laqué, les vermicelles croustillantes ou les pâtes au saumon à l’huile de sésame. Je vous ferai un prochain article sur ses fameuses pâtes asiatiques pour mieux les connaître et les cuisiner.

Depuis quelques années (2 ans environ), j’ai découvert des spaghettis de riz brun en magasin bio. Test et là, je me suis réconciliée avec les pâtes de riz des magasins bio (enfin, pas toutes mais quelques produits de la marque Valpiform entre autres). Par contre, je ne mange pas de pâtes à base de maïs (c’est dommage, car je suis fan de lasagnes et de cannellonis. Et je n’ai pas encore trouvé une marque qui fabrique feuilles de lasagne et rouleaux de cannellonis sans gluten et surtout sans maïs !). Alors, je crée des recettes à base de crêpes comme ici ou .

 

Petit conseil sur ces pâtes sans gluten : je vous ai parlé dans l’article sur les farines sans gluten, les indispensables dans mon placard de l’inconvénient majeur des farines sans gluten : l’absence de gluten qui confère à la pâte son élasticité. Souvenez-vous des pizzaïolos qui s’amusent à faire voltiger les pâtes à pizza au-dessus de leur tête.

Pâtes sans gluten : tortis riz / lentilles corail

Pâte sans gluten : tortis riz / pois chiche

Pâtes sans gluten : coquillettes à base de riz. A déguster avec un filet d’huile d’olive et du jambon blanc ! Retour en enfance…

Les pâtes sans gluten ont en général un temps de cuisson plus long que les pâtes avec gluten. Pour enlever la pellicule qui se dépose lors de la cuisson, je les rince avec un peu d’eau froide. Puis, je les sers de suite avec une sauce bien chaude.

S’il en reste, les pâtes sans gluten ne se réchauffent pas. Elles deviennent rapidement de la bouillie. Mon astuce : les manger froides ou en faire une salade. Elles seront au top de leur texture, même le lendemain, si vous les avez bien conservées au réfrigérateur !

Quelques idées de recettes : les pâtes sans gluten s’accommodent comme les pâtes avec gluten (n’oubliez pas la règle d’or : elles ne se réchauffent pas une deuxième fois). Alors, ne vous privez plus. Les pâtes sans gluten, il y en a de toutes les formes et pour tous les goûts. Et pour commencer, pourquoi ne pas s’essayer au duo de spaghettis à la sauce tomate.

Spaghettis sans gluten et sans lactose et spaghettis de courgettes à la sauce tomate

Recette de spaghettis sans gluten et sans lactose à la sauce tomate

Enregistrer

Enregistrer

Aucune réponse A "Découvrir les pâtes sans gluten"

    Commenter

    Votre adresse mail ne sera pas publiée

    gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten

    7 astuces pour gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten, sans lactose

    Demandez et vous recevrez gratuitement le dernier ebook d'Arielle : 7 astuces pour gagner du temps en cuisine quand on mange sans gluten et sans lactose. Vous avez qu'à laisser votre prénom, votre email et je vous ferais parvenir votre ebook.

    Merci. Surveillez bien votre boîte mail !!