Soupe au lait de coco, sans lactose et bien sûr sans gluten

Avec le temps et les températures, les soupes ressortent des placards !! Enfin, les soupes maison ultra rapides à faire. Ici, une soupe au lait de coco et légumes du jardin.

Dès l’automne, j’aime préparer des petites soupes qui ont du goût, qui soient bonnes pour mon corps. Et sans perdre trop de temps non plus !! Il suffit de 3 fois rien… un bon bouillon, quelques légumes qui n’ont pas besoin de cuire longtemps. Oubliez les pommes de terre !! et c’est là toute l’innovation et la créativité de votre soupe 😉 Enfin, des épices ou herbes aromatiques. C’est tout !! et délicieux.

Soupe au lait de coco recettes sans gluten sans lactose
Mon déjeuner de midi… une soupe au lait de coco et légumes du moment (encore quelques courgettes et des feuilles de tétragone cornue).

Dans ta légende de la photo ci-dessus, je lis bien tétragone cornue ? Mais c’est quoi cette bizarrerie ? ça se mange, Arielle ?

Un légume bizarre dans ma soupe au lait de coco

Oui, c’est un légume feuille originaire de Nouvelle Zélande. mais je vous rassure, il pousse très bien en Bretagne !! C’est un peu comme un épinard, avec des feuilles plus charnues, plus puissantes en goût ! Il doit son nom à la forme de la graine… en forme de tétragone. Et là, il rejoint les mathématiques, avec en plus, une culture exponentielle. Il n’y a qu’à voir… J’ai beau le tailler régulièrement, en donner à ma voisine, la tétragone prend ses aises et fait disparaître l’allée.

Tétragone pour Soupe au lait de coco recettes sans gluten sans lactose
De la tétragone cornue dans mon jardin… derrière, il y a du shiso, un basilic japonais aux saveurs poivrées.
Tétragone pour Soupe au lait de coco recettes sans gluten sans lactose
Feuilles et fleurs de tétragone cornue

Les bienfaits du lait de coco

Bien que le lait de coco ne soit pas local, il m’arrive de l’utiliser, surtout en hiver. J’aime beaucoup la douceur qu’il apporte, ce côté neigeux qui ravit mes neurones avant de ravir mes papilles.

Il s’associe parfaitement avec du curry, du gingembre ou du curcuma. Il a un je ne sais quoi venu d’ailleurs. J’adore l’utiliser dans des plats en version asiatique ou indienne.

Bon, OK, il n’est pas local ton lait de coco, Arielle. A-t-il des bienfaits quand même ? Puis-je en acheter un peu dans l’année ? Tout en étant raisonnable bien sûr et en choisissant le mode de fabrication et de provenance ?

Le lait de coco, comme l’huile de coco possède des atouts indéniables bien que vous trouverez tout et son contraire dans le monde du web et des nutritionnistes. Oui, le lait et l’huile de coco font partis des gras dits saturés. Et beaucoup en font la chasse. C’est un peu la malédiction du siècle. Gras saturés = vade retro satanas 🙂 Erreur… surtout si vous mangez sainement, c’est à dire : des produits frais non transformés, idéalement bio ou du jardin (en tout cas sans pesticide ou engrais chimique), que vous cuisinez à la maison, dans le respect des cuissons.

Des vertus anti-microbiennes et antifongiques

Car la grande force du lait de coco (et surtout de l’huile de coco) est dans la teneur élevé d’acide laurique. Cet acide gras (présent dans les graisses saturées) est un anti-microbien et antifongique exceptionnel.

Il est aussi très efficace pour prendre soin de sa peau et de ses cheveux. Je vous avoue que j’utilise l’huile de coco depuis des années pour me démaquiller mais aussi comme crème de jour et de nuit !! Un 3 en 1 naturel et qui ne coûte pas les yeux de la tête 😉 L’hiver, je la mélange avec de l’huile d’amande douce (battu au fouet avec quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande) pour obtenir une crème très doudou et éviter qu’elle ne soit dure comme de la glace !

Se digère très facilement

Côté cuisine encore, le lait comme l’huile de coco sont très facile à digérer et à absorber, grâce justement aux acides gras à chaînes moyennes les composant. La digestion est facilitée mais surtout, le travail du pancréas se retrouve quasi au repos avec l’utilisation du lait et l’huile de coco. Un atout important quand on sait comment notre pancréas est surstimulé et donc malmené avec une alimentation moderne et transformée à outrance.

Huile de coco recette de soupe au lait de coco sans gluten sans lactose
Huile de coco

Enfin, l’huile de coco est très stable à la cuisson. Elle résiste à de fortes chaleurs, même si ce n’est pas l’objet de carboniser son repas du jour !! Autre avantage… elle s’oxyde difficilement. Donc, elle se conserve dans un placard. En été, elle a tendance à fondre alors qu’en hiver, elle va durcir.

Une petite recette de la première heure (qui m’a été transmise par ma tante d’origine vietnamienne), un blanc manger au lait de coco. Un délice quand il est bien frais. Il peut aussi être servi avec un coulis de framboises.

Bon, vous l’aurez compris. Lait et huile de coco ont de grands atouts pour votre santé. Seul inconvénient (et majeur malgré tout) leur empreinte carbone pour les faire venir jusqu’ici. Donc, à consommer avec parcimonie et dans le respect des valeurs de notre Planète.

Comment faire une soupe au lait de coco en quelques minutes

Il vous faut :

  • Du lait de coco
  • Un bouillon de volaille ou de l’eau
  • Quelques légumes qui cuisent rapidement (oubliez les pommes de terre)
  • Des épices ou des herbes aromatiques.
  • Une casserole
  • Et de quoi à mettre le feu dessous !!!

La recette, la recette !!

Temps de préparation : 5 à 10 minutes
Temps de cuisson : 5 à 10 minutes

Ingrédients pour 2 personnes
200 g de lait de coco
200 g de bouillon de volaille
2 petites courgettes
Quelques feuilles d’épinards ou de tétragone ou de roquette
1 cm de gingembre frais
1 gousse d’ail
Sel, poivre ou épices du moulin
Facultatif : nuoc mam ou sauce soja pour lui donner un côté de l’autre côté du Monde.

Allez hop, en cuisine !!

Nettoyer les légumes à l’eau claire. Si les graines des courgettes sont trop grosses, les enlever. Elles apportent de l’amertume au plat.

Hacher finement le gingembre et la gousse d’ail.

Dans une casserole, mettre le lait de coco, le bouillon de volaille (ou l’eau), ajouter les légumes, l’ail et le gingembre et laisser frémir 2 ou 3 minutes à petits bouillons. Pas plus. L’idéal, avoir des légumes crus-cuits (enfin, surtout les courgettes). Vous pouvez même ajouter les épinards au dernier moment, juste avant d’éteindre le feu sous la casserole et couvrir, le temps de finir de mettre la table. Rectifier l’assaisonnement : sel, poivre ou épices du moulin, sauce nuoc mam, soja ou pas.

Servir dans de jolis bols et déguster bien chaud !! Mmmmm. Quand je déjeune sur le pouce, j’adore me faire ce type de soupe express, surtout avec des températures qui descendent à vue d’œil.

Pourquoi je déjeune sur le pousse en ce moment ??

Je suis sur l’écriture de mon prochain livre… un hiver d’instants gourmands qui devrait se finaliser pour la fin octobre. Et il y a encore beaucoup de travail… Alors, pas beaucoup de temps pour cuisiner. C’est un comble !! je passe ma journée à mettre en page des photos et des recettes de cuisine. Je me dis régulièrement : ah, j’aimerai bien me refaire ça. Mmmm, ce petit plat, je m’en souviens. J’ai encore les papilles qui s’émoustillent rien qu’en relisant la recette ou en la mettant en page… oui m’enfin, pas le temps.

Envie d’en savoir plus sur le livre ??

Envie d’être tenue informer de l’avancée du livre, plusieurs possibilités : me suivre sur les réseaux sociaux Facebook ou Instagram ou vous abonner à ma newsletter avec en cadeau un ebook gratuit “Mes premiers desserts sans gluten sans lactose”. Pour vous abonner, c’est par ici le lien.

Mais déjà, vous avez un petit aperçu du livre avec cette recette. La photo de cette petite soupe sera dans le livre. Et pour le moment, je débats avec les personnes qui me suivent sur les réseaux sociaux, si je mets cette photo en page de couverture. Est-ce qu’elle définit bien l’hiver et les instants gourmands que l’on peut avoir ? Est-ce vous retrouvez ma amour pour le jardin, les plantes aromatiques et les fleurs comestibles ? Bien qu’en hiver, pas beaucoup de fleurs de disponibles dans les jardins 😉 Qu’en pensez-vous ?

Aucune réponse A "Soupe au lait de coco, sans lactose et bien sûr sans gluten"

    Commenter

    Votre adresse mail ne sera pas publiée