Taboulé sans gluten de ma grand-mère

Le taboulé sans gluten fait partie des incontournables de l’été. Petite salade bien fraîche, elle se sert autant en entrée que pour accompagner une viande ou un poisson grillé. Je vous livre la recette de ma grand-mère, que j’ai adapté au sans gluten.

L’été, on aime les salades composées.  Le taboulé sans gluten est idéal : en contenant une céréale sans gluten (le couscous de riz), des petits légumes crus et un assaisonnement à la note orientale (citron / menthe), il a tout pour plaire aux petits comme aux grands.

Le taboulé trouve son origine au Liban, où il est préparé avec les légumes et aromates du jardin : beaucoup de persil plat, de la menthe fraîche, des oignons blancs, un peu de boulghour brun, un filet de jus de citron, d’huile d’olive et d’un peu de sel. Depuis plusieurs générations, il a conquis de nombreux pays et s’est enrichi d’autres ingrédients comme la tomate, les raisins secs, le concombre. Aujourd’hui, nous pouvons même réaliser un taboulé sans gluten, aux saveurs venues d’ailleurs. Je vous dis tout…

Petit retour en arrière

Moi, je me souviens du taboulé que ma grand-mère faisait. Mmmm. Un régal gourmand et frais pour les chauds mois d’été, passés dans le sud de la France. Il faisait partie d’une ribambelle de petites entrées que ma grand-mère mettait sur la table : concombres à la crème, olives cassées et lupins, salade de tomates, petits morceaux de pizza faits maison avec mon petit bol d’oignons légèrement caramélisés (je vous en parle ici et vous livre une recette de pâte à pizza sans gluten). L’évocation de ses souvenirs me plonge dans une ambiance familiale douce, chaleureuse et bonne enfant. J’adore. Mais je suis encore loin du taboulé sans gluten aux accents du midi, qui a disparu de ma table depuis bien trop longtemps !

Le taboulé de ma grand-mère prenait ses origines dans la cuisine marocaine et espagnole. A la semoule de couscous « cuite au citron », ma grand-mère ajoutait des dés de tomates, concombre, poivrons et de fines lamelles d’oignons blancs. Menthe, huile d’olive, pincée de sel et vinaigre complétaient l’assaisonnement.

Du temps pour trouver LA recette du taboulé sans gluten

Mais il m’aura fallu du temps pour retrouver le goût du taboulé de ma grand-mère. L’adapter au sans gluten était compliqué. Car j’ai du attendre qu’une semoule sans gluten digne de ce nom arrive sur le marché. Et lors de mon changement alimentaire, elle n’existait pas encore dans les magasins que je fréquentais. Je trouvais bien une semoule de couscous en mélange (riz et maïs). Mais, je ne pouvais pas manger de maïs, étant intolérante aussi au maïs. Alors, j’ai eu fait de nombreuses tentatives avec du boulghour de riz ou du quinoa ou de l’attiéklé (semoule de manioc). J’ai même réalisé un taboulé sans gluten, aux fleurettes de chou-fleur ! Excellentes tentatives, mais je n’arrivais pas à égaler le taboulé de ma grand-mère. Souvenir d’enfance, quand tu nous tiens !

Recettes de cuisine sans gluten sans lactose sans sucre de canne

Les tomates du jardin de Ma Cuisine a du sens. En attente de mûrissement pour un taboulé sans gluten de mon enfance

Enfin une semoule de riz pour un taboulé sans gluten

Jusqu’au jour, où enfin, Valpiform sortit une semoule de couscous de riz seule (et donc sans gluten). D’ailleurs, je vous en parle dans mon article sur les céréales sans gluten. Enfin, j’allais pouvoir réaliser un taboulé sans gluten aux douces saveurs de mon enfance. Je n’avais plus qu’à attendre que mes tomates mûrissent (car c’est encore meilleur de le réaliser avec les tomates du jardin) pour me délecter, enfin, du taboulé sans gluten digne de mes souvenirs.

Recettes de cuisine sans gluten sans lactose sans sucre de canne

Taboulé sans gluten au doux souvenir de mon enfance

Ma recette de taboulé sans gluten

Préparation : 15 à 20 minutes
Cuisson : 5 minutes
Repos : 4 h ou une nuit

Ingrédients pour 4 personnes
120 g de semoule de couscous de riz
2 belles tomates
¼ de concombre long
½ poivron rouge ou jaune (ils sont plus digestes)
1 petit oignon blanc
Une botte de menthe fraîche
Le jus d’un citron
Huile d’olive, vinaigre, sel

Préparer la semoule sans gluten. En général, je mets 1 portion de semoule pour une portion de liquide.

Faire bouillir de l’eau. Dans un saladier, mettre la semoule de couscous de riz. Ajouter 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, le jus du citron et une pincée de fleur de sel. Verser 120 ml d’eau chaude. Remuer à la fourchette. Couvrir. Et laisser reposer le temps de préparer les petits légumes.

Pendant ce temps, préparer les légumes.

Laver tomates, concombre, poivron, oignon. Enlever les graines de tomates et la peau si trop épaisse, car c’est souvent indigeste pour les estomacs fragiles (ou atteint du syndrome de l’intestin irritable). Enlever les pépins du concombre si trop gros. Couper tous les légumes en petits cubes. Hacher la menthe fraîche. J’enlève très rarement la peau, car j’achète ou je produis des légumes bio. Les pesticides et autres produits chimiques sont en grande quantité contenus dans la peau. Si vous n’avez pas le choix, éplucher vos légumes.

Puis, préparer le taboulé sans gluten.

Ajouter les légumes et la menthe hachée à la semoule. Assaisonner avec un peu d’huile et 2 cuillères à soupe de vinaigre (moi, j’ai utilisé un vinaigre balsamique blanc). Couvrir et laisser au frais bien 4 heures. Une nuit, c’est idéal.

Avant de servir le taboulé sans gluten

Rectifier l’assaisonnement : huile d’olive, vinaigre, jus de citron, sel, menthe. Je me souviens que ma grand-mère, avant de passer à table m’appelait pour goûter le taboulé. J’avais la primeur de lui dire si je le trouvais à mon goût et lui demandais d’ajouter tel ingrédient ou tel autre. Bonheur simple d’un échange entre une mamie et sa petite fille.

Conseil culinaire

Mettez le taboulé sans gluten à votre goût ou varier les saveurs en :

  • Ajoutant des raisins secs ou des graines de courge
  • Pas de menthe fraîche ? Penser à la menthe séchée. Par contre, pas besoin de mettre l’équivalent d’une botte !! 😉
  • Remplacer la menthe par du persil plat ou frisé ou de la coriandre
  • Remplacer le concombre par des dés de courgette
  • Ou ajouter des dés d’aubergines cuites

Et pour un taboulé sans gluten d’hiver, à la place des tomates, concombre et poivrons, penser :

  • Aux quartiers de clémentines ou d’orange, avec une pointe de cannelle
  • Aux raisins de Corinthe ou baies de Goji préalablement trempés
  • Aux fruits secs : amandes, noisettes, noix de cajou, noix de Grenoble
  • Aux grains de grenade
  • Avec du mesclun d’hiver haché et des dés de butternut

Enregistrer

2 Réponses A "Taboulé sans gluten de ma grand-mère"

  • comment-avatar
    Juanita 30 juin 2018 (11 h 13 min)

    Alors je cuis le couscous de riz…comme pour le vrai taboulé de boulghour avec les jus de citron..
    Résultat similaire… et riz moins aggloméré 😊

    • comment-avatar
      Arielle Ucheda 4 juillet 2018 (17 h 05 min)

      Moi, j’adore ce taboulé. J’ai retrouvé un peu de mon enfance. Et vous, Jeanne, avez-vous aimé ?

Commenter

Votre adresse mail ne sera pas publiée